Kerwyn

Publié le par Corwin

Une maison cossue dont l'entrée est éclairée par un réverbère.
Le porche s'éclaire car il est équipé d'un détecteur de mouvement.
Pratique pour trouver ses clés lors des abus de boisson, ou quand individu non invité se présente.

Mais ce soir il n'en est rien. Celui qui hésite est le maitre des lieux. Il est épuisé de cette course folle à travers les États-Unis d'Amérique, pour poursuivre des engeances que ces ancêtres, et ceux du groupe qui l'accompagnait, ont eu la folie de créer.

Son intelligence a beau être bien supérieure a celle des êtres humains dont il fait encore partie pour le moment, il n'arrive pas à se décider.
S'il rentre il va devoir s'expliquer auprès de sa femme et lui dire tout afin de la préparer à ce qui l'attend, être l'épouse d'un homme ascendance divine, et la mère d'une fille dont l'ichor risque de se réveiller.
S'il repart il sait qu'il risque de ne jamais la revoir, ce qui lui est insupportable.

Sa fille ne doit rien savoir il ne sait ce que le réveil de son sang provoquerait chez quelqu'un de si jeune, et il ne veut pas le découvrir. Il pense à ce film Entretien avec un vampire ou une immortelle est piégée dans un corps d'enfant, et il ne veut pas infliger cela à sa propre chair.
De plus tant qu'elle est dormante, elle est plus difficile à repérer pour les engeances.

C'est décidé il va rentrer, ne serait ce que pour sentir le parfum de sa femme dans ses cheveux en l'enlaçant et le bonheur de tenir sa fille dans ses bras.

Cependant il sait que Ricardo même s'il ne lui demande pas son aide a besoin de lui.

Aussi ne peut il rester longtemps, car il a compris son besoin de solitude, et il s'est mis en retrait, mais il le connait assez pour savoir qu'il ne restera pas longtemps inactif, et comme lui il a besoin de châtier celui qui l'a rapté a son panthéon, qui lui a volé son passé et sa vie, Zeus, qui a ses yeux n'est pas mieux que ce chien de Loki.


(Texte écrit par Philippe)

Commenter cet article